Big Data & cohortes

BIG DATA

Fondements

Les questionnements soulevés par le « Big Data », ou données massives, en matière de santé publique sont nombreux. Chaque jour le secteur de la santé collecte un nombre très importants de données (patients, médicaments, symptômes, etc.). Ces données sont une opportunité : elles pourraient contribuer à une amélioration des performances et des actions dans le secteur de la santé. Elles soulèvent également d’importantes questions en matière d’éthique notamment au plan de la confidentialité des données. Le Centre Virchow-Villermé se donne pour objectif de promouvoir et d’explorer ces nouvelles techniques de collecte et d’analyse de données de masse afin de contribuer aux débats portant sur les grandes questions de santé publique, au niveau national binational et européen.

Outre la réflexion sur le Big Data, le Centre Virchow-Villermé entend conduire une réflexion plus large sur l’utilisation des données de santé et notamment au plan de leur accessibilité (Open Data).

 

Projets de recherche :

Voir les publications

COHORTES

Le Centre Virchow-Villermé de Santé Publique Paris-Berlin a également pour objectif de favoriser la recherche binationale dans le champ de l’étude des populations par cohortes.

En tant que voisins, la France et l’Allemagne ont des problématiques similaires en matière de santé et de démographie. Les deux pays sont dans une période de transition démographique et font face à d’importants enjeux, notamment en matière de vieillissement des populations. Un phénomène d’autant plus fort en Allemagne qui connait un faible taux de fécondité. Outre ces enjeux démographiques, les deux pays ont des problématiques de santé publique communes, en matière de maladies transmissibles et non transmissibles par exemple. Malgré ces problématiques communes il reste difficile de trouver des données sur le sujet et seuls quelques projets sont consacrés à ces questions. L’objectif du Centre est de remédier à cette faible accessibilité des données et de stimuler les coopérations internationales sur ces questions.

Les études de cohortes sont essentielles à la recherche en épidémiologie et en santé publique. En combinant l’étude des effets des modes de vie, de l’environnement, des prédispositions génétiques, ainsi que d’autres facteurs à risques, et ce, sur un grand nombre de maladies, elles permettent de questionner des problématiques précises. Elles permettent de détecter le lien entre exposition à des facteurs à risques et état de santé. Les personnes qui ont été exposées à des risques et celles qui ne l’ont pas été, sont étudiées sur une certaine période et sont ensuite comparées en terme de mortalité et d’état de santé. Les études par cohortes constituent souvent un premier levier pour générer des hypothèses. Elles sont généralement suivies d’Essais Clinique Randomisé (ECR) au cours desquels les hypothèses sont alors infirmées ou confirmées.

Projets de recherche :

Voir les publications

X