Histoire

traite50ans
À l’image de ces deux médecins, Virchow et Villermé, dont il porte le nom et qui ont su dès le XIXe siècle saisir l’importance qu’allait prendre la santé publique dans nos sociétés, le Centre Virchow-Villermé est ouvert aux transformations du monde actuel et travaille à penser le futur : « quelle santé voulons-nous demain ? »

Créé le 15 avril 2013, le Centre Virchow-Villermé s’est constitué sur la base d’une recommandation émise en février 2012 lors du 14e Conseil des ministres franco-allemand. Car si la recherche autour de la médecine a avancé de façon synchrone entre les deux pays, la santé publique n’a, quant à elle, pas reçu d’intégration aussi puissante. Sur la base des collaborations initiées depuis plusieurs années en médecine entre Charité – Universitätsmedizin Berlin et la Faculté de Médecine de l’Université Paris Descartes (Université Sorbonne Paris Cité), il est apparu qu’une collaboration pouvait être également menée sur le front de la santé publique et de la santé globale.

C’est à l’occasion de la commémoration du 50e anniversaire du traité de l’Elysée en janvier 2013, que l’Université Sorbonne Paris Cité et la Charité – Universitätsmedizin Berlin présentent, lors d’un colloque organisé par l’Académie des Sciences, la Léopoldina et l’Académie des Sciences de Berlin-Brandenbourg, le projet de ce qui deviendra le Centre Virchow-Villermé de Santé Publique Paris-Berlin.

Créé sous les auspices des gouvernements allemand et français au sein de deux institutions académiques parmi les plus réputées et prestigieuses de leur pays en matière de santé, le Centre Virchow-Villermé de Santé Publique Paris-Berlin a pour vocation de contribuer par ses recherches, sa formation et son expertise à l’amélioration durable du secteur de la santé publique.

go to top

VIRCHOW & VILLERMÉ
virchow
Rudolf Virchow (1821-1902) est un médecin allemand qui a fait autorité dès le 19ème siècle en matière de pathologie cellulaire.

Il a marqué la recherche scientifique par ses travaux consacrés aux multiples conditions d’émergence des épidémies, par la découverte des globules blancs, et des mécanismes de l’embolie et des thromboses.

Défenseur des pauvres et des opprimés, il a contribué à la mise en place des politiques publiques de santé, en favorisant par exemple la création d’hôpitaux communaux.

villerme
Louis-René Villermé (1782-1863) est un ancien chirurgien des ambulances des armées françaises, qui dans le contexte de la guerre s’est intéressé aux conditions physiques et psychiques des victimes.

Il est l’un des pionniers de la médecine du travail et de l’ergonomie. Il s’est également démarqué en posant comme essentielle l’utilisation des méthodes statistiques lors d’enquêtes sociologiques ou médicales.

Son Dictionnaire des sciences médicales et son Mémoire sur les amputations partielles l’ont rendu illustre, de même que le rapport qu’il remettra à la ville de Lyon en 1831 et qui favorisera la création d’une loi limitant le travail des enfants, la première en son genre.

Pour en savoir plus sur Virchow et Villermé, vous pouvez consulter le N°2 de notre Newsletter.

go to top

X